Sélectionner une page
Cha y est nous r’valà à ches fêtes

Avec el nouviauw variant qui nous fout les boules et les présidentiabes qui s’inguirlandent ch’est sure, ch’est bin l’momint d’arsortir el sapinye. A cause d’el satanéye covid qui varie ch’est pons core ech’ t’annéye qu’on s’imbrass’ra sous l’gui. L’virus il a biauw v’nir ed chine i n’y est pons restéye «  cantonné », nan, y continue toudis ed circuler. L’hiver dernier ch’étot l’ variant brésilien et y avot personne qui « riot ». In ch’momint ch’est un variant africain mais on n’saye pons core s’il est « Bénin ». Eugène  i dit qu’ si ch’est comme el grippe, on s’in débarass’ra jamais…Il a pé t’ête pons tort passe que si l’prochain variant il est italien on risque d’in prinde pour « mille ans ».

Heureus’mint qui n’a ch’vaccin ! Dès qu’Eugène il a intindu al’ télé qui fallot absolumint passer à 3 doses, il a aussitôt appliquéye les nouvelles mesures…Ej vous raconte pons al’vitesse qu’alle diminue l’boutelle ed pastis ! Ch’est pus du 51 mais du 153 …Si à Noël i fait parelle avec el rhum, el pudding i va flamber un rud’ momint ! Tant qu’ch’est que l’pudding et pons l’covid…

Si j’peuwe m’permette un p’tit rappel, pour pons qu’on arfête les fêtes el mine défaite, el rappel, ô l’faîtes, comme cha l’flambéye, alle s’ra jusse dins l’queminéye. Deuwe bûches dins l’fu et eune sus l’tabe ch’est quand même miu !

On vous imbrasse tous, virtuellemint, ça on a core el’droit, et on vous souhaitons à tartousse un Joyeux Noël et des bonnes fêtes ed fin d’annéye rimplies d’amour ed partage, ed bonheur et bin sur ed rire !